Comment organiser son temps au quotidien ?

Une semaine de vacances

Si Laura Vanderkam a écrit un livre et en même temps élevé ses quatre enfants dans la banlieue de Philadelphia, devenir le parfait gestionnaire du temps ne devrait pas être si compliqué que cela.
Vous l’aurez peut-être compris, je fais référence au livre (en anglais) « 168 Hours: You Have More Time Than You Think ». Vous pouvez trouver le résumé en français sur Koober.
Pour avoir testé le procédé, je peux vous certifier qu’il est très efficace. Malheureusement, quand on ne sait pas compter, on se casse la figure rapidement…

On apprend donc que nous avons tous beaucoup plus de temps libre que nous ne le pensons. Avoir l’impression d’être constamment surchargés est juste une mauvaise gestion du temps.

168 heures pour gérer son bien-être, sa famille et sa vie pro (uniquement dans cet ordre ) sont amplement suffisantes.

La première règle : être épanoui(e). Comment ? En faisant ce qui nous tient à cœur avant et contre tout. Nos obligations ne sont pas une fatalité, il suffit simplement de les repenser. De les remodeler.

Pourquoi ne pas profiter des 5 minutes qui vont suivre pour y réfléchir rapidement ?

Vous ne perdrez pas votre temps ! Lisez cette petite histoire.

Le coach sportif : Pourquoi tu n’es pas venu à l’entraînement ?

L’élève : Il y a 365 jours dans une année pour s’entraîner si on enlève 52 dimanches, il reste 313 jours.
Il y a 50 jours d’été ou il fait trop chaud pour s’entraîner, donc on tombe à 263 jours.
On dort 8 heures par jour, ce qui élimine 122 jours. Nous en sommes à 141 jours.
Si on se repose 1 heure par jour, ça fait 15 jours dans une année, il reste 126 jours.
On passe 2 heures par jour à manger. Ça fait 30 jours. Il me reste 96 jours.
Une 1 par jour à discuter avec votre famille, reste 81 jours.
Tous les entraînements pendant l’année scolaire prennent environ 35 jours. Il reste donc 46 jours.
On a environ 30 jours de vacances, on est à 16 jours.
On est malade au moins 13 jours par an, il nous reste donc 3 jours.
3 jours en 1 an pour s’entraîner ! Imaginez si on sort pendant 2 jours. Il nous reste une seule journée, et cette journée c’est mon anniversaire.
Voilà pourquoi je n’ai je ne me suis pas entraîné.

Le coach sportif : Ok, la séance est terminée.

C’est à la portée de tout le monde. Tout le monde a 365 jours dans une année. 12 mois. 52 semaines. 168 heures dans une semaine. 86 400 secondes par jour.

Hélas, je suis au regret de vous annoncer que vous n’en aurez ni plus ni moins. Pas la peine de chercher dans le fond de vos poches. C’est une ressource impalpable. Certes, on peut mesurer son passage de façon précise, mais jamais vous ne pourrez le toucher ou l’exporter. L’acheter ou le vendre. Vous le savez, je le sais, tout le monde le sait, alors à quoi bon lutter ? Pourquoi chercher sans cesse à le rattraper ? La seule et unique chose que nous pouvons faire, c’est de l’utiliser de façon efficace.

On entend souvent dire « Je n’ai pas le temps »! Mais ne devrions-nous pas plutôt dire « Je ne prends pas le temps » ?

Revenons à nos calculs. Pour commencer prenons l’exemple d’une journée type et d’une journée le week-end. Faites l’exercice des 24 heures. Répondez aux questions suivantes :

  • Combien d’heures y a-t-il dans une journée ? (Je vous ai déjà donné la réponse)
  • Pendant combien d’heures dormez-vous chaque nuit ? (Dans l’idéal 8 heures)
  • Combien d’heures êtes-vous présent sur votre lieu de travail ? (Si vous êtes réglo avec la loi : 7 heures (c’est la moyenne sur 5 jours))
  • Combien de temps prenez-vous pour vous rendre au travail ? (2 heures ?)
  • Quel est le temps que vous consacrez chaque jour pour vos repas (courses, préparation, mastication) ? (4 heures : pdj + repas midi et soir)

Si j’ai bien calculé, il doit vous rester à peu près 3 heures pour vos activités diverses. Variable en fonction de chacun évidemment.
Pour une journée de week-end, il vous suffit d’enlever vos 7 heures de travail + vos 2 heures de trajet. On obtient donc un résultat final de 8 heures de sommeil, 4 heures de repas, 12 heures d’activités diverses.

39 heures est le résultat de la majorité des gens, même si nous pensons tous être plus débordé que le voisin !

À une époque pas si lointaine encore, 39 heures était l’équivalent d’une semaine de travail. C’est comme si nous avions une semaine de vacances toutes les semaines. 

Gagner ou perdre du temps n’existe pas. La différence est dans la façon d’employer le temps. Vous allez devoir apprendre à identifier vos sources de perte de temps, car comme je l’ai déjà abordé, le temps est une ressource rare.

Dites-vous : « Le temps libre est du gaspillage. La gestion du temps : une illusion ».

Heureusement, tout cela n’est en rien une fatalité !

Gérer son temps

Qu’est-ce que la gestion du temps ?

La gestion du temps est l’optimisation de son emploi du temps et de son planning. En maîtrisant quelques points essentiels, vous gagnerez en organisation, en efficacité et en performance. Le trio gagnant.

Il vous faut d’abord comprendre votre mode de fonctionnement et voir ce qui fonctionne déjà pour vous :

  • Ce que vous faites ;
  • Ce que vous avez à faire ;
  • Comment le faites-vous.

Gérer son temps, c’est d’abord se gérer soi en apprenant à mieux se connaître et maîtriser son environnement.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Pensez-vous que votre temps est globalement bien réparti ?
  • Sur quelles activités passez-vous le plus de temps ?
  • Quelles sont les activités pour lesquelles vous pensez être le plus ou le moins efficace ?
  • Faites la liste de vos activités par ordre d’importance. Définissez un niveau d’importance, d’efficacité, les émotions que vous ressentez en les accomplissant.
  • Quel est votre rapport avec le temps ?
  • Arrivez-vous toujours à l’heure ?
  • Avez-vous le sentiment de maîtriser les choses ?
  • Disposez-vous de suffisamment de temps pour votre famille ?
  • Quittez-vous votre travail à une heure normale ?
  • Y a-t-il des aspects de votre vie auxquels vous négligez d’accorder du temps ? Physique, social, spirituel, financier, intellectuel.

Vous l’aurez compris le temps est une ressource fixe, incontrôlable, mais modifiable.
Ne vous sentez pas coupable si vous n’arrivez pas à gérer parfaitement votre temps. Se sentir coupable est inutile. Avec les quelques pistes que je vous ai donné, vous avez d’autres choses à faire ! L’objectif n’est pas de gérer parfaitement son temps, mais de comprendre où vont vos priorités et apprendre à faire ce qui vous va bien.

Ainsi, cessez de dire « Je n’ai pas le temps ! » mais plutôt « Ceci n’est pas dans mes priorités en ce moment ».

Prochainement, nous parlerons des meilleurs outils pour améliorer sa gestion du temps, des facteurs qui nuisent à la gestion du temps, des méthodes prouvées efficaces.

Quelques actions à mettre en place dans son quotidien pour se libérer du temps

– Il y a toujours du temps, c’est juste une question de priorité ;

– Je commence, je termine ;

– Arrêtez d’être multitâches, vous perdez en concentration ;

– Soyez conscient de vos périodes d’énergie creuse ;

– Je dis, je fais ;

– Adoptez une routine ;

– Je regroupe, je traite ;

– Prévoyez une fin à toutes vos activités ;

– Je pense, j’écris ;

– Prenez des pauses ;

– Temps limité = productivité garantie ;

– Je sors, je range ;

– Réussir à faire les choses est mieux que de tenter d’atteindre la perfection ;

– Si vos victoires d’hier ne s’appliquent pas aujourd’hui alors changez vos manières de faire ;

– Je classe, je jette ;

– Je commence, je termine ;

– Arrêtez de penser à tout et à rien ;

– Ne répondez pas au téléphone ;

– Réduisez le bavardage social ;

– Je bloque, j’arrête ;

– Ne divulguer pas trop facilement votre n° de téléphone ;

– Utilisez votre temps de déplacement pour apprendre quelque chose (audio => Podcast, livres audio => Audible) ;

– Travaillez un nombre d’heures raisonnable ;

– Je téléphone, j’abrège ;

– Évitez de trop surfer sur internet ;

– Dites « NON » en donnant les raisons : « Il se trouve que… »

– Maintenez une bonne forme physique.

 

En bonus

À la fin d’une remise en question sur sa manière de gérer le temps, il est bon de prendre quelques minutes pour synthétiser un plan d’action.
Je vais vous donner un petit coup de pouce pour matérialiser ce que vous devez faire pour mieux maîtriser votre temps.
Voici le contrat de changement que vous devez compléter et signer : Contrat de changement. C’est la première étape du processus.

Prenez le temps de le faire. Je reste à votre écoute si jamais vous bloquez sur un point.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up